Modèle de maison Avant-projet 130m² à Longué Jumelles
4 chambres

Plan de maison 4 chambres

6
4
130 m²
Ref : Avant-projet 130m² à Longué Jumelles
Adoptez le style de cette maison contemporaine très bien conçue: vous y découvrirez une grande pièce de vie de 52m² avec un coin salon, salle à manger et cuisine. La suite parentale se trouve au rez de chaussée comportant un dressing et une salle d'eau privative avec douche et vasque. A l'étage vous y trouverez 3 belles chambres spacieuses, une salle de bain familiale et WC indépendants. Bénéficiez de prestations de qualité. Plans personnalisés. Lire la suite

Les modèles de maisons qui pourraient vous intéresser

Avant-projet 130m² à Montreuil Juigné

Avant-projet 130m² à Montreuil Juigné

130 m² 4
Maison toiture terrasse à construire comprenant une belle pièce à vivre lumineuse, cuisine ouverte sur salon-séjour, 1 chambre ou bureau au rez de chaussée, salle d'eau avec douche à l'italienne et 3 chambres spacieuses à l'étage toutes équipées de rangements. Garage motorisé.
Avant-projet 114m² à Distré

Avant-projet 114m² à Distré

114 m² 3
Cette maison contemporaine de plain-pied saura vous séduire. Imaginez votre salon-séjour traversant pour optimiser la clarté, ses 3 chambres spacieuses dont une parentale avec dressing et salle d'eau privative. Seconde salle d'eau et un bureau supplémentaire. Bénéficiez d'un carport pouvant ...
Avant-projet 115m² à Saint Sylvain d'Anjou

Avant-projet 115m² à Saint Sylvain d'Anjou

115 m² 3
Très belle maison contemporaine pour votre projet de construction avec un superbe patio donnant sur le salon-séjour et bureau. Découvrez une cuisine ouverte avec un cellier attenant au garage. La partie nuit se compose d'1 chambre parentale avec sa salle d'eau privative et dressing, 2 autres ...
Voir tous les modèles et plans
Conseils

Ma Maison économe en eau

Nous consommons en moyenne chaque jour 200 litres d’eau potable. Nous l’utilisons pour la boisson et la cuisine, bien sûr, mais aussi pour la toilette et les toilettes, la lessive et la vaisselle, l’arrosage du jardin, le lavage de la voiture. Parmi ces usages, tous, loin de là, ne nécessitent pas de l’eau potable. Et il y a les fuites, les gaspillages… Des robinets en bon état, des appareils économes, des aménagements de nos habitudes permettent de substantielles économies. Optimisons notre consommation d'eau ! En traquant les gaspillages, les fuites, les usages peu judicieux de l’eau potable, on fait des économies d’eau importantes. Une famille de 4 personnes peu soucieuse de sa consommation d’eau et mal équipée (pas de lave-linge ou de lave-vaisselle économes, robinets qui fuient…) consomme deux fois plus d’eau par an qu’une famille économe. Robinets : savoir les fermer, les ouvrir à bon escient 12 litres par minute : c’est le débit courant d’un robinet. Si on laisse couler l’eau en se lavant les dents, on gaspille environ 10 000 litres d’eau par an. Surveillez les fuites C’est facile en notant, la nuit à quelques heures d’intervalle, les volumes d’eau précis sur l’index du compteur. Cela permet de repérer rapidement une fuite, d’intervenir vite et de limiter le gaspillage. Au jardin aussi Arroser au pied des plantes le soir, biner régulièrement et pailler le sol, choisir des plantes résistantes à la sécheresse : autant de moyens pour économiser l’eau au jardin. Préservez l’eau en polluant moins Certains produits provoquent des pollutions dangereuses difficiles et coûteuses à éliminer : ne pas jeter les produits de bricolage dans l’évier, ou des piles dans la rue (elles se retrouvent dans les égouts !) limite cette grave nuisance. Limitez les débits À adapter sur les robinets ou le flexible de douche, certains dispositifs permettent de limiter la consommation tout en conservant une même efficacité d’utilisation : réducteurs de débit, aérateurs, « stop-douche », douchettes à turbulence… Ainsi, certains aérateurs (classe Z ou Z+) permettent de diviser par 2 le débit d’un robinet standard, avec le même confort. Économisez l’eau dans les toilettes Une chasse d’eau à double débit consomme au choix 3 ou 6 l d’eau (chasse d’eau classique : 9 l). Elle permet une économie annuelle de 30 à 40 m3 pour une famille de 4 personnes. Choisissez des appareils ménagers sobres Un lave-linge performant consomme environ 40 litres d’eau pour une lessive sans prélavage (2 fois moins qu’il y a 10 ans), un lave-vaisselle sobre seulement 15 litres. Laissez-vous guider, lors d’un achat, par l’étiquette énergie, qui indique la consommation d’eau des appareils, ou l’écolabel européen, attribué à des appareils sobres. Et l’eau chaude ? Économiser l’eau chaude, c’est économiser à la fois l’eau et l’énergie nécessaire à son chauffage. Un robinet mitigeur économise 10 % d’eau par rapport à un robinet mélangeur classique. Un robinet thermostatique, plus coûteux, est encore plus efficace : jusqu’à 30 % d’économie, et un confort d’utilisation supérieur. Utilisons l'eau de pluie ! 200 litres d’eau, c’est ce qu’il faut pour laver la voiture. Pour arroser le jardin, comptez 15 à 20 litres par mètre carré. Quel dommage d’utiliser l’eau potable pour ces usages, alors qu’il existe une ressource gratuite, abondante et facilement récupérable : la pluie ! Une surface de toit de 100 m2 à Angers, Cholet ou Saumur reçoit en moyenne 70m3 d’eau par an. En récupérant et en stockant une partie de cette eau pour la réutiliser au bon moment, on fait de sérieuses économies. Installez une citerne Il en existe de toute contenance, de la petite cuve de 200 l au réservoir enterré de 5 000 l ou plus. Équipée d’une pompe, une citerne peut alimenter un réseau d’arrosage automatique. Si vous disposez d’un puits dans votre jardin, l’installation d’une pompe vous permettra d’en utiliser l’eau. Une analyse de sa qualité est malgré tout recommandée. Source : Ademe, CEREN, Les chiffres clés du bâtiment
Lire la suite

Mieux comprendre la norme RT2012

C’EST QUOI UNE MAISON BASSE CONSOMMATION RT 2012 CONCRÈTEMENT ? Une maison Basse Consommation RT 2012 , c'est un habitat économique, améliorant votre confort, valorisant votre patrimoine puisque sa qualité est garantie par la norme RT 2012 et son diagnostic de performance énergétique. Le Confort : Votre maison Basse Consommation RT 2012 vous assure un confort thermique (chauffage, eau chaude sanitaire, et ventilation, ...), un confort d'ambiance (optimisation de l'éclairage naturel), et un confort d'usage. Les Économies : Votre maison Basse Consommation RT 2012 est conçue pour réduire au maximum les besoins énergétiques liés au chauffage, à l'eau chaude sanitaire, à l'éclairage et à la ventilation. Dans le Maine et Loire, sa consommation d'énergie est ?xée à 50 kWh/m²/an (4 fois moins que la réglementation précédente). Le Patrimoine : Construire une maison Basse Consommation RT 2012, c'est valoriser votre patrimoine et vous garantir de revendre un bien immobilier à forte valeur ajoutée. COMMENT CONSTRUIRE UNE MAISON BASSE CONSOMMATION RT 2012 ? Une maison Basse Consommation RT 2012, c'est une architecture bioclimatique, une isolation, des équipements de chauffage et d'éclairage de très haute performance, combinés en fonction de vos besoins avec une production par des énergies renouvelables. Une architecture bioclimatique : Votre maison Basse Consommation RT 2012 doit s'intégrer parfaitement à son environnement. Nous portons une attention particulière à son architecture et à son orientation sur votre terrain pour capter un maximum de lumière et de chaleur gratuitement. Le renforcement du bâti pour une très haute isolation : Pour atteindre une très haute isolation, nous augmentons l'épaisseur et les performances des isolants de votre maison, nous posons des ouvertures avec des vitrages de très haute performance, et nous limitons au maximum les ponts thermiques. L'étanchéité à l'air : Des infiltrations parasites d'air frais venant de l'extérieur entraînent l'augmentation de la consommation d'énergie de votre maison. Une maison Basse Consommation RT 2012 requiert donc la plus grande rigueur dans l'assemblage des matériaux qui doit être validée par une mesure en ?n de chantier. Les équipements : Pour le chauffage, la production d'eau chaude sanitaire, le comptage des dépenses d'énergie, la ventilation, nous vous proposons les systèmes les plus performants avec généralement une production par des énergies renouvelables. Votre maison est unique, en fonction de sa localisation et de vos préférences nous vous conseillons pour choisir les équipements les plus adaptés à votre future maison Basse Consommation RT 2012. UN ENGAGEMENT DU GRENELLE DE L'ENVIRONNEMENT Maisons Bernard Jambert, constructeur de maisons individuelles basse consommation (BBC), répond aux exigences de la RT 2012. La RT 2012 est la réglementation thermique applicable à tous les permis de construire en maison individuelle déposés à compter du 1er janvier 2013. La réglementation thermique 2012 (RT2012) est une réglementation exigeante qui comporte 3 obligations de résultats : Bbio : besoin bioclimatique, Cep : consommation d'énergie primaire, Tic : température intérieure conventionnelle (confort en été) La RT 2012, c'est aussi des obligations de moyens : Garantir la qualité de mise en oeuvre : Traitement des ponts thermiques et de l'étanchéité à l'air Garantir le confort d'habitation : Surface minimale des baies (1/6ème de la SHAB - Surface Habitable) et mise en œuvre de protections solaires Accélération du développement des énergies renouvelables : notamment pour la production d’ECS (eau chaude sanitaire) Bien utiliser sa maison : mise en place d’un système de mesure ou d'estimation des consommations d'énergie par usage, information à disposition des propriétaires ou de l'occupant Pour une qualité énergétique globale : Production locale d'énergie non prise en compte au-delà de l'autoconsommation (12 kWhep/m².an) Dans le cadre des obligations, la RT 2012 est contrôlée par l'établissement de 2 attestations. UNE ATTESTATION A FOURNIR À LA DEMANDE DU PERMIS DE CONSTRUIRE Le maître d'ouvrage doit attester la prise en compte de la RT 2012. Le formulaire établit au DPC permet de : Prendre en compte la conception bioclimatique de la maison, du bâtiment au plus tôt du projet grâce au coeff. Bbio qui garantit un haut niveau de performance énergétique. Qu’un choix sur les systèmes de chauffage et d’ECS est engagé avec une quote-part indispensable d’énergies renouvelables. UNE ATTESTATION A FOURNIR À L’ACHEVEMENT DES TRAVAUX Le maître d'ouvrage devra attester la prise en compte de la réglementation thermique 2012 par le maître d'oeuvre, si celui-ci a reçu une mission de conception de l'opération et de l'exécution des travaux, ou sinon par le maître d'ouvrage lui-même. Le document doit être établi par l'un des quatre professionnels suivants : architecte, diagnostiqueur pour la maison, bureau de contrôle, organisme de certi?cation si le bâtiment fait l'objet d'une certi?cation. Il permettra de s'assurer de la prise en compte de la réglementation thermique, en véri?ant : les trois exigences de résultats de la RT 2012 (besoin bioclimatique, consommation d'énergie primaire, confort d'été), la cohérence entre l'étude thermique et la réalité du bâtiment construit, par la véri?cation de points clés (production d'énergie, étanchéité à l'air, énergie renouvelable, isolation) par un contrôle visuel, un contrôle technique sur site ou de documents. Les conseillers des Maisons Bernard Jambert répondront à tous vos questions sur la Réglementation Thermique 2012 et vous conseilleront les meilleures solutions.
Lire la suite

Le prêt action logement

Le Prêt Action logement L'emprunteur doit remplir les conditions suivantes : être salarié (ou retraité depuis moins de 5 ans) d'une entreprise privée non agricole employant 10 salariés au moins. il doit justifier de revenus (revenu fiscal de référence) inférieurs aux plafonds du Prêt locatif intermédiaire au titre de l'année n-2 (ou n-1 si plus favorable). il doit être primo accédant ou en mobilité professionnelle (auquel cas il n'est pas nécessairement primo accédant). Enfin le logement doit être occupé à titre de résidence principale. De plus certaines conditions concernent le logement. Un prêt « Accession » peut être accordé par un organisme collecteur 1% logement (Action logement) pour la construction (y compris l'achat du terrain pour la construction) ou l'acquisition d'un logement sans travaux. Le logement doit être construit ou acquis sur le territoire métropolitain ou dans un département d'outre mer. Le logement doit respecter des conditions de performance énergétique qui sont celles de la RT 2005 (réglementation thermique applicable aux bâtiments neufs pour lesquels le permis de construire est postérieur au 1.9.06). S'il s'agit de l'acquisition d'un logement ancien sans travaux, il doit au moins être classé en D sur l'étiquette énergétique reproduite dans le DPE, diagnostic de performance énergétique établi lors de la vente du logement. Caractéristiques du prêt Le prêt « Accession » doit être déterminant pour la réalisation de l'opération. Le montant maximum du prêt correspond à 30% du coût total de l'opération, dans une fourchette comprise entre : 15.000 et 25.000 € en zone A, 15.000 et 20.000 € en zone B1, 7.000 et 15.000 € en zone B2, 7.000 et 10.000 € en zone C. Ces montants peuvent être majorés, dans la limite de 50% de travaux spécifiques d'accessibilité, à hauteur de 16.000 € maximum. Par ailleurs, une majoration du prêt (à hauteur de 5.000 €) concernera les salariés qui seront : en situation de mobilité professionnelle ; acquéreurs d'un logement dans le cadre de l'accession sociale à la propriété (opérations Prêt social locatif aidé ou logements situés dans les zones faisant l'objet d'une convention de rénovation urbaine) ; locataires sortants du parc HLM (zones A et B1). Où déposer la demande de prêt ? Le salarié dépose sa demande de prêt auprès de son employeur. S'il s'agit d'un logement neuf, ou ancien dans lequel des travaux doivent être effectués, la demande d'octroi de prêt en cas de mobilité professionnelle, doit être présentée dans les 24 mois à compter du changement de lieu de travail entrainant un changement de domicile. Le prêt « Accession » d'Action Logement n'est pas accordé automatiquement. L'emprunteur doit s'adresser à l'organisme collecteur auprès duquel son entreprise verse sa participation à l'effort de construction ou à l'organisme collecteur le plus proche (CIL/CCI).
Lire la suite
LES RECHERCHES ASSOCIÉES
Demande de catalogue
 
Nom Prénom
Email * Téléphone *  
Adresse
Code Postal Ville
Lieu *
 
* Champs obligatoires
ENVOYER