Terrain à bâtir à
Brissac-Quincé (49320) Référence : OM1656149

Prix de ce terrain

prix 48 481 €

Estimez votre mensualité
  • Surface terrain 341 m2

VENTE d'un terrain de 341 m² à Brissac Quincé
QUARTIER RECHERCHÉ - PROCHE ANGERS
Il est prêt à accueillir votre résidence principale ou secondaire pour toute la famille. Dans un quartier attractif, il est proche des commerces et des écoles. Cinq établissements scolaires se trouvent à moins de 10 minutes à pied. Côté transports en commun, il y a la gare La Bohalle à moins de 10 minutes en voiture. Les autoroutes A87N et A87 sont accessibles à moins de 8 km. On trouve une boulangerie, quatre commerces, un bureau de poste, trois épiceries et une boucherie charcuterie à quelques minutes à peine. Enfin, le marché Place Clémenceau a lieu toutes les semaines le jeudi.
Il est à vendre pour la somme de 48 481 €. Prenez contact avec notre agence (SALAS Roman 06 10 38 80 93) pour toute question sur ce terrain ou sur les démarches à suivre. Maisons Bernard Jambert Angers est là pour vous accompagner à toutes les étapes de l'achat.

Mentions légales


Terrain proposé par un partenaire foncier selon disponibilités et autorisation de publicité et sélectionné par le constructeur en vue de construire une maison neuve avec un contrat de construction de maison individuelle, dans le cadre de la loi du 10/12/1990. Assurances et garanties du constructeur (RC professionnelle, décennale, dommage ouvrage, garantie de remboursement de l'acompte, livraison à prix et délai convenu) : https://www.maisons-bernard-jambert.com/informations-legales/.

Contactez l'agence de Angers

02 41 47 07 47

    * Champs obligatoires

    Vos informations sont traitées par HEXAOM et transmises à un conseiller commercial qui vous contactera afin de répondre à votre demande. Les plans et images présentés sur notre site sont la propriété d’HEXAOM et ne peuvent pas être reproduits sans son accord. Pour retrouver notre politique de protection des données personnelles et exercer vos droits conformément à la « loi informatique et liberté » cliquez-ici.